Ravensbrück, et après ?

mardi 20 octobre 2020
par  Emmanuel GALLIOT

 Germaine Tillion (1907 - 2008)

Directeur honoraire à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales.
1934 - 1940 : plusieurs séjours dans l’Aurès, au sud de l’Algérie
1940 - 1945 : organisation d’un des premiers groupes de Résistance de la France occupée ( réseau du Musée de l’Homme). Arrestation et déportation à Ravensbrück.
1945 - 1954 : enquête sur les crimes de Hitler et de Staline.
1954 - 1956 : création à Alger des Centres Sociaux (lutte contre la pauvreté pour une scolarisation totale).
1957 : participation à une enquête internationale sur les lieux de détention français en Algérie.
1957 - 1962 : lutte contre la torture, contre la peine de mort, contre la guerre. Obtention du droit à préparer les examens dans toutes les prisons de France.
Publie deux textes consacrés à l’Algérie : L’ Afrique bascule vers l’avenir et les Ennemis complémentaires.
1962 - 2001 : nombreuses missions scientifiques à travers le monde, publie plusieurs ouvrages fondamentaux : Ravensbrück, le Harem et les cousins, Il était une fois l’ethnographie.

Honorée à de nombreuses reprises par des décorations, (grand-croix de la Légion d’Honneur en 1999), Germaine Tillion entre au Panthéon en mai 2015.

 Une heure avec Germaine Tillion

Intention, par Laure-Marie Lafont.

Le texte de ce spectacle est un maillage entre ses lettres, ses récits et des musiques très sobres. Ses écrits peuvent être très durs et très doux. Je les ai choisis longuement, avec l’immense désir de montrer que Germaine Tillion avait retourné sa désespérance ultime, qu’elle l’avait transformée pas après pas, heure après heure heure, jour après jour, vers un autre rivage :

Et ce qui me concernait se trouva ainsi mêlé avec ce qui nous concernait toutes

 .

Sur scène l’histoire commence en avril 1941 : Germaine est hantée par la recherche d’un traître. Ses camarades sont condamnés à mort…et l’histoire continue…la déportation de Germaine, de sa mère, la mort de sa mère, de ses proches et pour Germaine l’après Ravensbrück et le désir de mourir.

Si j’ai survécu je le dois d’abord et à coup sûr au hasard, ensuite à la colère, à la volonté de dévoiler ces crimes et, enfin, à une coalition de l’amitié.

 .

 Ravensbrück, et après ?

affiche ravensbrück et après

 Un face-à-face

« Et ce que ni l’auditeur, ni le lecteur ne peuvent mesurer, mais qu’ils doivent deviner, c’est un regard tout droit, bien ferme derrière les lunettes, le regard candide et pénétrant qui dut épouvanter sous sa casquette et ses épaulettes, ses médailles et ses croix de fer, et tout son saint-frusquin totalitaire, le juge bourreau nazi devant lequel comparut, rue des Saussaies, un jour d’août 1942, Germaine Tillion enchaînée ». Jean Lacouture

 Une ethnographe

« Lorsque vous essayez de connaître des êtres humains, votre propre identité rentre en ligne de compte. Des deux manières : d’une part, elle infléchit le travail de connaissance, c’est pourquoi on ne devrait pas observer les autres sans s’observer préalablement soi-même.
D’autre part ce contact vous transforme de l’intérieur car les autres représentent un miroir dans lequel on se voit soi-même, or en se découvrant on se change : le dialogue s’engage, la navette commence son va et vient, et à chaque aller et retour quelque chose se modifie, non pas d’un côté mais des deux côtés ». Germaine Tillion

 Avec

Nous remercions chaleureusement Nelly Forget, Geneviève Zamansky-Bonnin et l’association Germaine Tillion pour nous avoir autorisés à utiliser les lettres et les textes de Germaine Tillion.

Merci à Marie Rameau et à Brigitte Galliot pour leur talent, aux Diseurs pour leur accueil.

Création en octobre 2020 .

Adaptation et choix des textes : Laure-Marie Lafont

Choix des musiques : Emmanuel Galliot

Une création Actant-scène ; www.actant-scene.fr

Avec Laure-Marie Lafont, comédienne et Emmanuel Galliot, violon.

Affiche : Brigitte Galliot . photos de l’affiche : Marie Rameau.

Partenariat : association Germaine Tillion, Théâtre les Diseurs à Ville-Evrard ( Neuilly-sur-Marne).

Prochaine présentation dans le cadre de Scènes Sur Seine, 1er décembre 2020.

 Dossier

télécharger dossier de présentation :

PDF - 1.2 Mo
Ravensbrück, et après ? novembre 2020

Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2019

>>

<<

Octobre

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
30123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123